Secteur de l’emballage : les femmes « cartonnent » !

Créatrices, co-fondatrices, ou dirigeantes d’entreprises espagnoles du secteur de l’emballage, ces femmes ont en commun un sens de l’innovation prononcé. Un atout à l’heure du (presque) tout numérique, alors que la profession tend à évoluer et à se féminiser.

Des femmes aux profils techniques et novateurs

À l’image de Débora Alasraki qui, depuis 2017, est la PDG de 3D Click. Une entreprise a l’origine du développement d’« une technologie 3D collaborative en nuage qui permet de convertir le catalogue imprimé de n’importe quel fabricant d’emballages en configurateurs paramétriques 3D ».

Les atouts de cette nouveauté imaginée par la structure barcelonaise ? Une intégration facile « dans n’importe quel CRM, site web ou plateforme e-commerce ».  Selon Débora Alasraki, elle aide également le secteur de l’emballage « à s’ouvrir à de nouveaux modèles d’affaires, axés sur la production flexible, personnalisée, à court tirage et centrée sur le client ».

Une nouvelle vision, c’est ce que propose justement Françoise de Valera dont la société qu’elle préside, Pack2Earth, se trouve également en Catalogne. Une entreprise de recherche, de développement, et d’innovation de matériaux d’emballage pour l’économie circulaire.

La PDG explique notamment que Pack2Earth « a développé deux matériaux compostables à la maison : un film flexible et un matériau d’injection pour le moulage ». Censés ne laisser aucune trace, les matériaux de l’entité catalane « sont des biomatériaux, fabriqués à partir de matières végétales. Ils sont compostables à la maison et peuvent être jetés dans le conteneur des déchets organiques, avec les restes de nourriture ».

Les secteur de l’emballage, une aubaine pour les femmes

Elle aussi était présente fin novembre 2021, au salon Empack de Madrid dédié au futur de l’emballage. Elle était même intervenue lors d’une table ronde. Une intervention au cours de laquelle elle a révélé que son entreprise était en contact avec « trois des plus grandes entreprises alimentaires du monde ».

Lors de ce salon organisé pour la première fois depuis 2019, une autre patronne a pris la parole lors d’un autre débat. Il s’agit de Rocio Pastor, PDG de Sigfito, dont la mission est « d’organiser un système de collecte des emballages agricoles pour leur donner un traitement environnemental correct».

Alors que le secteur de l’énergie peine à voir émerger des cheffes d’entreprise ou des créatrices, celui de l’emballage semble avoir meilleure mine. Mais pour « cartonner » à long terme, ces femmes doivent continuer à surprendre en innovant.

Laisser un commentaire