Françoise de A Breathe in life, cabinet de thérapie par la voix et le massage
Photo© ClaireSabattie

Françoise, fondatrice de A Breathe in life : « Se reconnecter à sa voix permet de trouver sa voie ! »

Françoise est la fondatrice de A Breathe in Life. Une entreprise de bien-être par le corps et la voix, qu’elle pratique grâce au chant de mantra et au massage thérapeutique. Aujourd’hui installée à Barcelone à Travessera de Gracia, dans un cabinet fraîchement ouvert avec son associée, Françoise propose des séances ouvertes à tous. Des séances qui invitent au voyage spirituel où l’ouïe et le toucher sont la base même de la quête de soi.

1- Françoise, comment passe-t-on de pianiste professionnelle de l’Opéra de Paris à Sound healing par la voix à Barcelone, avec A Breathe in Life ?

Très bonne question (rires) ! Lorsque j’étais pianiste à l’Opéra de Paris, je me suis rendue compte que j’étais fascinée par la voix, la respiration et la vibration. D’autant plus, lorsque je voyais les chanteurs en action. C’est là, que j’ai compris que cette partie de la musique m’animait. Mais en tant que pianiste de l’Opéra, je ne pouvais y accéder. J’ai donc pris des cours de chants, ne serait-ce que pour ressentir cette sensation intérieure : l’énergie qui augmente, cette vie en soi et cette connexion à soi…

Je suis alors passée par différentes formations pour un jour, découvrir le chant de mantra (sourire). Là, j’ai eu comme une révélation. Le chant de mantra a une visée spirituelle qu’on ne retrouve nulle par-ailleurs. Ça été pour moi, la réponse à ma quête. Tous ce que je recherchais jusque-là, se trouvait dans le chant de mantra. J’ai donc choisi de partager avec d’autres cette pratique et aider au mieux-être en créant A Breathe in life.

2- A quoi sert exactement le chant de mantra ?

Le chant de mantra est une discipline spirituelle, bien qu’exercée par le chant. Elle permet de sortir du mental, de faire une vraie introspection de soi, puis de rentrer dans un état de méditation. C’est un vrai dialogue intérieur !

La pratique du chant de mantra est simple : la répétition de formules de mots sanskrit. Une langue indienne très ancienne. Ces mots, permettent alors, de bloquer nos pensées tout en créant de nouvelles vibrations qui viennent guérir le mental. Une chose primordiale aujourd’hui, quand on sait combien nous sommes sollicités et combien nous subissons de charge mental !

Le mantra travaille aussi sur des archétypes, en lien avec l’inconscient. Dans les exercices, nous utilisons souvent des noms de Dieux ou de Déesses qui ont chacun une histoire que l’on peut s’approprier. Une façon de faire le lien avec soi et sa vie, et de mettre en lumière notre inconscient. Notre personnalité.

Enfin, le mantra permet la connexion au corps. Il travaille sur l’ouverture de celui-ci, sur la respiration et sur la connexion à son essence. Par extension, cela vient travailler l’ouverture de la voix pour permettre une meilleure expression.

3- Est-ce que ce sont des séances que tu proposes à ton cabinet et qui sont ouvertes à tous ?

Oui, c’est clairement un service que je propose dans mon cabinet (sourire) ! En séance individuelle ou en séance collective, en Cercle de chant. Ce sont des ateliers que je propose en français mais aussi, en espagnol. Ils sont accessibles à tous.

Même si aujourd’hui mon public est mixte, j’ai beaucoup de femmes qui viennent à mes séances de chants de mantra. J’aime d’autant plus car c’est une approche que je veux un peu différente. Je vais travailler plus en profondeur, sur la féminité.

D’ailleurs en complément de mes séances de chant de mantra, nous avons mis en place avec mon associée Capucine Demnard- qui est musicothérapeute-, des séances de thérapie corporelle. Ce sont des massages sonores en sessions individuelles ou collectives. Ces massages permettent d’aborder la partie physique mais aussi, grâce aux fréquences des bols et des gongs, les aspects émotionnels et énergétiques. C’est un soin complet à travers la musique et le massage, pour se réaligner avec soi.

4- Est-ce qu’on peut dire, du coup, que tu aides les autres à se reconnecter à leur voix pour trouver leur voie ?

Oui, tout à fait (sourire) ! Pour moi, le chemin de la voix est une vraie quête et un mystère qui doit retenir notre attention. Trouver sa vraie voix, celle qui se connecte avec l’abdomen, est un très long chemin. On ne s’en rend pas compte mais, on vit principalement déconnectés de notre corps.

Le fait de se reconnecter avec lui, de le faire exister depuis son ventre, apporte un changement énorme à chacun. Le chant de mantra révèle notre vraie voix et en général, notre authenticité. C’est un réel moyen de se trouver.

C’est pour cela qu’en début de séance, je demande toujours aux participants de poser une intention. Grâce à l’exercice du chant de mantra, ils réussissent à trouver leur réponse authentique. Une réponse, compatible avec eux-mêmes, puisqu’elle vient du plus profond de leur être.

5- Si tu avais un conseil à donner aujourd’hui à des femmes et/ou entrepreneures, qu’est-ce que tu leur dirais ?

De vraiment suivre leur voix intérieure : Quoiqu’on leur dise ! Il y aura toujours des gens pour dire quoi et comment faire. Personnellement, j’ai préféré suivre ma voix et aller à contre-courant. C’est comme ça que je me suis rendue compte, qu’il n’y avait pas plus important que ma voix. Notre voix intérieure est plus importante que tout. Il faut l’écouter et suivre son intuition.

Laisser un commentaire