Salon de l'emploi et des entrepreneures

Salons de l’emploi, de la formation… et de l’entrepreneuriat : de vraies opportunités pour les entrepreneures

Les salons de l’emploi, de la formation et de l’entrepreneuriat organisés chaque année par le Service emploi des Français en Espagne représentent de vraies opportunités pour les entrepreneures.

Comme le rappelle Emploi Espagne, site internet dédié à l’emploi des Français en Espagne et organisateur de ces évènements, la France est en effet le premier partenaire commercial de l’Espagne.

Un salon de l’emploi idéal pour les entrepreneures

Depuis 2015, Madrid, Barcelone, Saragosse, Malaga et Majorque ont accueilli ces rendez-vous. Cinq grandes villes d’Espagne qui représentent autant de chances à saisir pour les autónomos que pour les cheffes d’entreprises. Des femmes désireuses d’échanger avec des professionnelles de tous secteurs et connaisseurs du marché espagnol. Une impression confirmée par Pierre-Olivier Bousquet, le président d’Emploi Espagne.

« L’entreprenariat féminin continue d’augmenter », précise-t-il. « Et un grand nombre d’entreprises françaises créées par des femmes et des entrepreneures du secteur de la santé, du travail social, de l’éducation se sont rendues sur ces salons ».

Parmi ces sociétés, Pierre-Olivier Bousquet évoque une collaboration avec Claude Vialade, « qui produit des vins français et espagnols». Celle-ci l’avait contacté, afin « de mettre au service des Français du nord de la Catalogne, ses compétences business, ainsi que son réseau ».

Mais aussi avec Audrey Marin-Lafleche, « qui a une conciergerie dédiée aux expats ». Sans oublier Marion Suffert, de Vasis Conseil, « une société spécialisée dans l’accompagnement professionnel des salariés et des créateurs d’entreprises ».

Les entrepreneures autónomos occupent une place majeure

Pierre-Olivier Bousquet exerce également en tant que président de l’Union des français de l’étranger de Catalogne, des Baléares et d’Aragon. Trois régions qu’il connaît donc bien et au sein desquelles « les femmes autónomos, en nombre plus important ces dernières années, occupent une place centrale ».

Pour le président d’Emploi Espagne, « Catalogne, Baléares et Aragon sont des régions mettant en œuvre de nombreux programmes de facilitation d’accès à l’emploi et à la création d’entreprise pour les femmes ». Pierre-Olivier Bousquet cite notamment « Barcelona Activa [parmis d’autres]. Ces programmes étant sur pied depuis de nombreuses années ».

Autre avantage selon lui : « Dans chacune de ces trois régions, nous regroupons des acteurs indispensables et un réseau européen d’entraide ». Un vrai plus quand il est question de créer son entreprise en Espagne.

Lors des précédents salons, « en moyenne 800 participants ont pu rencontrer des entreprises, des associations ou d’autres organisations du marché espagnol ». Des lieux propices pour « postuler mais aussi s’enrichir de conseils, s’informer en termes de formation ou de création d’entreprise, assister à des conférences et des ateliers ».

Pour le président d’Emploi Espagne « les rencontres avec des coaches, la mise en relation avec des employeurs sur ces prochains salons permettront aux participantes de comprendre les spécificités du marché de l’emploi ». Chaque pays étant différent, c’est donc sur ces salons de l’Emploi que les entrepreneures devront s’appuyer pour se développer en Espagne, notamment lors des prochaines rencontres prévues à Madrid et à Barcelone d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire