Les entrepreneures sont-elles des serendipiennes ?
Photo© Pixabay, CC0

Entrepreneures, êtes-vous de vraies sérendipiennes ?

Ne vous êtes-vous jamais dit : « Tiens, le hasard fait bien les choses ? » Ça, c’est ce que l’on appelle la sérendipité. Cette capacité à créer quelque chose de positif, d’une situation hasardeuse. C’est tout un art qui se développe, grâce au développement personnel entre autres. Et si vous la cultivez souvent, c’est que vous êtes des sérendipiennes. Le saviez-vous ?

Commençons par un brin d’histoire et de signification. La sérendipité, c’est l’art de regrouper les idées de hasard, de chance, de coïncidence… Et parfois même, de rencontres providentielles. Son principe est inspiré d’un conte persan du 13ème siècle : « Trois Princes de Serendip », du poète Soufi Amir Khosrow Dehlavi (1253-1325).

Récit d’initiation, ce dernier raconte l’histoire de trois Princes qui refusent de succéder à leur père. Bannis du royaume de Serendip (Sri Lanka), ils partent à la découverte du monde et connaissent un lot d’aventures, dû principalement à l’observation de signes et à la résolution d’énigmes sur leur chemin. C’est alors que le romancier et philosophe Horace Walpole, en 1754, utilisera cet art pour désigner la découverte avec le mot anglais : serendipity.

La sérendipité, comment ça fonctionne ?

Cultiver l’art de la sérendipité, est devenu de nos jours, plus compliqué car nous laissons peu de place au hasard. Ceci, alors même que notre vie entière repose sur des concepts hasardeux : rencontres, choix de vie, opportunités etc… C’est d’ailleurs, un mode de fonctionnement très bien connu des entrepreneures !

Aussi pour réussir cette quête, beaucoup se basent sur leur capacité à découvrir de nouvelles choses. Mais surtout, à découvrir ce qui leur est propre, à chacune. Finalement, à rendre visible ce qui leur est invisible.

Pour cela, la résilience joue un rôle important. Où pouvons-nous autant faire preuve de sérendipité que dans les épreuves de la vie elle-même ? : les maladies, les accidents, les traumatismes… D’ailleurs, elles sont étroitement liées. L’une vous permet de voir les opportunités; l’autre renforce votre considération à penser les opportunités. Vous voyez ? Alors qui d’entre vous n’a jamais cultivé l’art des heureux hasards ?

Entrepreneures, expatriées et sérendipiennes ?

Et c’est tout l’art des entrepreneures, qui plus est, expatriées. Qui d’autres connaissent autant d’épreuves en peu de temps ? Pour la plupart vous fonctionnez même, sans vous en rendre compte, à l’intuition. Élément essentiel de la sérendipité. Peu d’entre vous, en réalité, laissent sur le bord de la route les opportunités, les synchronicités et les simples hasards. D’ailleurs, nous sommes presque sûres que vous dites souvent : « Rien n’arrive jamais par hasard ! »… On se trompe ?

Si tel est le cas, c’est que vous avez tendance à avoir un esprit ouvert. Oui, sinon vous ne seriez pas expatriée ! Oui, sinon vous n’auriez pas créé votre entreprise ! Par ailleurs, le lâcher-prise et profiter de l’instant présent ne sont-ils pas les clés de toute expatriation ? Si tel est le cas, c’est que la sérendipité fait partie de vous depuis quelque temps déjà. Vous êtes donc une sérendipienne qui s’ignore.

Cultiver l’art de la sérendipité est une bonne chose pour les entrepreneures, qui plus est, expatriées. Cela vous aidera à aller plus loin mais surtout, à voir de nouvelles perspectives dans toutes situations. Continuez donc votre quête d’heureux hasards, cela vous le rend bien. Revendiquez d’être sérendipiennes.

Vous voulez en discuter plus amplement avec nous ?

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

Laisser un commentaire