Tourisme en Espagne, les femmes pionnières du domaine
Photo©  Pixabay, CC0

Tourisme en Espagne : les femmes championnes du secteur ?

« Les femmes représentent la majorité des forces vives du secteur du tourisme (54%) ». C’est l’une des conclusions tirées par le guide de l’Organisation Mondiale du Tourisme présenté le 8 mars 2021. Alors, les femmes sont-elles devenues les championnes du secteur touristique en Espagne ?

Réalisé avec ONU Femmes, le catalogue concerne le redressement inclusif pour les femmes du secteur du tourisme. Il faut dire que celles-ci, comme le souligne l’OMT, « ont été touchées de manière disproportionnée par les ravages causés par la pandémie dans le secteur ».

Les femmes représentent 57% du secteur touristique en Espagne 

Agent Travel révèle qu’en Espagne, le chiffre est plus élevé puisqu’elles représentent 57% du secteur touristique. Mais, toujours selon ce site internet, « seulement 33 % occupent des postes à haute responsabilité ».

Publié le 3 mai dernier, l’article montre aussi que 5% seraient concernées par les directions de chaînes hôtelières. 3% seulement seraient Présidente Directrice Générale. Un chiffre qui ne demande qu’à augmenter. Parce que 2020 a beau avoir été la pire année pour le tourisme et les vacances, les beaux projets n’ont jamais cessé d’apparaître.

Par exemple en juin 2020, lorsque Sara Navarrete a concrétisé son projet de communauté digitale, dédiée aux professionnels de l’industrie et du tourisme. Après presque 30 ans dans le métier, elle est devenue une PDG comblée de l’entreprise Link4Tour.

L’entrepreneuriat féminin va de pair avec le développement durable

Avec moitié moins d’expérience, Gloria Fluxá n’en demeure pas moins un parangon pour les jeunes générations, les femmes du secteur du tourisme espagnol et l’entrepreneuriat féminin. Vice-présidente d’Iberostar, elle est aussi vice-présidente du groupe pour le développement durable. Elle prône donc au quotidien, des comportements plus responsables vis-à-vis de la planète.

En France, première destination touristique devant l’Espagne, les femmes oeuvrent également pour une meilleure visibilité. À l’instar de l’association Femmes du Tourisme, qui regroupe de nombreuses personnalités occupant des postes à responsabilités dans ce secteur.

Les futures entrepreneures pourraient aussi s’inspirer de la récente candidature de Mai bint Mohammed Al Khalifa au poste de secrétaire générale de l’OMT. Bien qu’ayant échoué dans sa quête, la Bahreïnite a fait souffler un vent de renouveau sur l’institution. Une force vive. Une de plus dans un secteur, le tourisme, qui en a bien besoin.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

Laisser un commentaire