Entrepreneuriat féminin en Espagne
Photo© Pixabay, CC0

Entrepreneuriat féminin en Espagne : entre progrès et espoir

Le pourcentage d’entrepreneures en Espagne serait le deuxième plus important en Europe, derrière celui de la Grande-Bretagne et selon une étude du Global Entrepreneurship Research Association. Une donnée à nuancer puisque, sur le plan mondial, le pays ne se classerait qu’en douzième position de l’entrepreneuriat féminin.

Selon l’enquête de Statista le 19 novembre 2020 , l’Espagne compterait seulement 6% de femmes en début de création d’entreprise, parmi la population féminine en 2019. Une population dont la tranche d’âges serait 19 à 64 ans.

L’entrepreneuriat féminin espagnol, loin derrière l’Amérique Latine

Le faible pourcentage espagnol et son classement au niveau mondial prouvent que les Ibères ont encore du pain sur la planche. À titre de comparaison, l’Équateur et le Chili – les deux premiers de la liste- , dépassent les 30% d’entrepreneures…

Peut-être faut-il voir dans ces chiffres, le manque de confiance de certaines jeunes entrepreneures. Qu’elles soient françaises expatriées ou Espagnoles d’ailleurs. Ou pire encore, un nouvel effet du syndrome de l’imposteure ?

L’Espagne en tête de la parité en Europe

Pourtant, un espoir demeure. Le 22 juin dernier, la Fédération espagnole de femmes dirigeantes, cadres et entrepreneures publiait un panorama de l’entrepreneuriat en Espagne. La Fedepe relevait que le pays arrive en tête sur la parité dans l’environnement européen, ces dernières années. Neuf femmes entrepreneures pour dix hommes, contre 6 femmes pour 10 hommes entrepreneurs pour la moyenne européenne. 

Autre note optimiste : le potentiel existe chez les jeunes. Comme le montre la Toulouse Business School, en instaurant le mentorat entre anciennes et nouvelles élèves. La structure barcelonaise prépare en effet, les étudiantes au marché du travail… et à la parité.

Déjà reconnue pour sa French Tech, la cité catalane prouve une nouvelle fois qu’avec la volonté de créer, tout demeure possible. Les entrepreneures d’Espagne savent donc parfaitement ce qu’elles doivent accomplir pour progresser à l’échelle planétaire.

Laisser un commentaire