2 raisons d'utiliser l'Ikigai pour les entrepreneures
Photo© Pixabay, CC0

2 raisons d’utiliser le Ikigaï pour son business

Vous vous êtes déjà demandé si votre idée de business correspondait à vos valeurs ? Si celle-ci était en phase avec vos principes et si elle servait à faire changer le monde ? Rien de plus stressant, lorsque l’on est entrepreneure expatriée que de pouvoir se poser ces questions… et d’y répondre sincèrement. Pour vous aider à y voir plus clair dans votre business, pourquoi ne pas utiliser une méthode qui a fait ses preuves : l’Ikigaï ?

Terme japonais que l’on retrouve absolument partout ces deux dernières années, du magazine féminin aux réseaux sociaux professionnels, le Ikigaï est un outil de développement personnel et de coaching. Il est aussi pour les porteuses de projet, une façon de parfaire leur business.

Car Ikigaï signifie en japonais, la vie (Iki) et la valeur (Gai). C’est-à-dire, ce qui donne de la valeur à la vie. Soit les buts que nous pouvons avoir. Ce qui fait en somme, que vous vous levez le matin avec l’envie de dévorer le monde. Le IkigaÏ est alors une méthode d’introspection, très utile lorsqu’il s’agit de faire un point sur sa carrière professionnelle ou sur sa vie personnelle. Voici donc, 2 raisons d’utiliser l’Ikigaï lorsque l’on est expatriée.

Trouver sa raison d’être avec l’Ikigaï

Trouver son Ikigaï serait en fait, trouver le dénominateur commun de ces 4 questions :

  • Qu’aimez-vous ?
  • Quelles sont vos valeurs ?
  • Pourquoi pouvez-vous être payée ?
  • Quel est le besoin du monde extérieur ?

Ainsi, trouver son Ikigaï peut être long et fastidieux. C’est pourquoi lorsque vous vous expatriez, que ce soit en Espagne ou ailleurs, utiliser cette méthode peut vous aider. Bien sûr, le processus ira plus vite si vous vous faites accompagner par un(e) coach professionnel(le), spécialisé(e) ou non dans cette discipline. De fait, lorsque vous formulerez votre Ikigaï, votre coach pourra creuser et poser un regard différent sur ce que vous avez trouvé.

Trouver un business en phase avec ses valeurs

Trouver son ikigaï peut donc servir à plusieurs personnes, pour plusieurs objectifs. Tout dépend alors, du besoin formulé. Il est donc possible d’utiliser cet outil, lorsque comme vous, vous vous retrouvez femme d’expatrié ou bien expatriée :

  • pour se reconvertir. Ce n’est jamais évident d’être femme d’expatrié ou expatriée. Surtout pour retrouver un poste égal à celui que l’on avait ou tout simplement, de retrouver un emploi. L’Ikigaï sert donc ici, à vous aider à trouver votre voix. À trouver un job en cohérence avec vos valeurs. Il vous permet de définir l’essence même de ce travail. Il vous aidera, si vous êtes tentée par l’aventure entrepreneuriale, à prendre ce chemin plus sereinement ;
  • trouver une cohérence dans son parcours professionnel. Il permet de faire le lien entre vos différents emplois occupés et vos envies. Il peut être le prémisse de votre idée de business ;
  • de vous remotiver. En verbalisant votre IkigaÏ, vous identifiez ce qui vous manque. Par comparaison, vous pourrez ainsi ajouter ce qui manquerait à votre poste futur. L’avantage avec cet outil, c’est qu’on ne vous demande pas de remettre toute votre vie en question. C’est une façon de procéder qui est essentielle pour beaucoup de conjoints suiveurs expatriés ;
  • valider l’idée de business. Pour y arriver, il suffit de se poser les 4 questions principales, transposées pour son projet : est-ce que j’aime ce produit ou ce service ? Ai-je les compétences pour les réaliser ? Est-ce qu’on paierait pour cela ? Contribuent-ils à un monde meilleur ?

Vous l’aurez compris, être femme expatriée suivant son conjoint ou bien expatriée n’est pas une fatalité. Grâce à certaines méthodes de développement personnel, comme le Ikigaï, vous pourrez trouver du sens à votre nouvelle vie et à votre travail. Alors n’hésitez plus et criez : « ikigaÏ » !

Laisser un commentaire